Accueil » Matériaux isolants » Solutions d’isolation mince

Les isolants minces, appelés aussi isolants réflecteurs ou multicouches ont une épaisseur qui varie de 5 à 30 mm, un avantage qui peut s’avérer intéressant pour les installations en rénovation de combles. Leurs performances thermiques sont en general équivalentes à des épaisseurs beaucoup plus importantes d’isolants classiques, tels que la laine minérale ou la laine naturelle.

On peut d’ailleurs parfois entendre que quelques mm sont équivalents à 100 à 150 mm d’isolants classiques! Mais qu’elles sont ses performances réelles? Comment poser les isolants minces, et à quel prix?

Performances de l’isolation mince

La résistance thermique des isolants minces est certes faible : de 0,1 à 1 m²K/W, tout comme sa capacité d’isolation phonique, mais l’avantage réel des isolations minces est leur impact sur la consommation d’énergie. Les effets du vent diminueraient en effet sensiblement la performance des isolants épais perméables à l’air. Sans oublier que l’isolant mince est étanche à la vapeur d’eau et qu’il résiste à l’humidité et aux rongeurs.

Installation et coût

isolant minceL’isolant mince est un matériau souple, maniable, et léger. Il est donc très simple et agréable à installer. Il peut être posé sur toutes les surfaces et toutes les formes, il a seulement besoin d’être découpé au cutter puis agrafé. L’isolant mince est un materiau globalement sain. Il n’est ni irritant pour la peau, ni émetteur de poussières dangereuses, ce qui apporte donc l’avantage de ne pas avoir à se munir de protections particulières lors de la pose.

Le prix de l’isolation mince varie de 5 à 10 € le m². Il s’agit d’un prix intéressant, mais auquel s’ajoute la prise en compte de l’importance de son énergie grise. L’énergie grise est la quantité d’énergie requise par un matériau ou un produit. Cela va de la production à la transformation, du transport à l’entretien. Le prix total auquel revient l’isolation mince est donc supérieur au prix d’isolants dits traditionnels, beaucoup préfèrent l’utiliser en complément d’une autre isolation.

Conclusion, les solutions d’isolation mince sont multiples, isolation unique ou complémentaire, tout dépend de l’utilisation souhaitée et du résultat désiré. Si la performance est faible, d’autres critères tels que le gain de place, la facilité de pose ou encore la longevité sont à étudier de près pour choisir le bon système d’isolation.

© 2013 www.isolation-france.fr | mentions légales | Contact