Accueil » Isolation Thermique » Isolation thermique du plafond

Lorsque l’on effectue un ravalement de sa maison, lorsqu’on la fait construire, la question de l’isolation est un point essentiel dans les travaux à entreprendre.

On pense généralement aux parois, parfois aux pièces rarement utilisées comme un garage attenant mais il faut également songer aux différents plafonds de l’habitation : en effet, environ un tiers des pertes de chaleur proviennent des toitures car l’air chaud étant plus léger, il monte d’étage en étage. C’est pourquoi il est important d’isoler ses plafonds.

Effectuer ces travaux d’isolation de plafond permet d’éviter une trop grande consommation de chauffage et la présence de pont thermique (ou rupture thermique). En effectuant ces travaux d’isolation, la sensation de confort va augmenter, il sera possible de réduire sa consommation en climatisation et, en plus, cela va réduire les émissions de gaz à effet de serre et donc ce sera un point positif envers l’environnement.

Il ne faut pas oublier qu’un plafond, c’est parfois le plancher d’une pièce située au-dessus et que son isolation profitera ainsi aux deux pièces.

Choisir son isolant de plafond

Selon la superficie du plafond, il est possible de choisir un isolant plus ou moins épais. Par exemple, on choisira un isolant important pour un faux-plafond, un isolant réduit pour des lambris de plafond tandis que l’on prendra un isolant très réduit pour un plafond qui n’a pas de structure.

isoler un plafond avec laine de verreEn termes de matériaux, l’isolation thermique d’un plafond peut s’effectuer de diverses façons avec des matériaux classés par catégories : Il existe des isolants synthétiques comme le polystyrène, des isolants naturels (végétaux ou minéraux comme la laine de roche ou de verre ou même les fibres végétales), des matériaux dits « renouvelables » comme la cellulose ou le liège. Enfin, une dernière catégorie d’isolants pour plafonds regroupe des isolants minces qui sont composés de mousse et d’aluminium.

Pour ce qui est de la présentation, les isolants de plafond existent sous forme de rouleaux, en vrac, en panneaux ou plaques ou encore en mousse.

Comment isoler son plafond ?

Pour isoler son plafond, on pose souvent un faux-plafond mais on peut également poser un autre isolant : en effet, pour un plafond suspendu, il est préférable de poser des plaques de plâtre reliées à une armature métallique avec des rails (comme on le ferait pour l’isolation classique de murs). Dans les différents croisillons de l’armature, on dépose l’isolant que l’on aura choisi au préalable (on peut également se faire conseiller par un professionnel qui sera à même de déterminer quel type de matériau est le plus convenable et le plus adéquat en fonction de la pièce).

Une autre méthode consiste sinon à poser des dalles décoratives au plafond, celles-ci peuvent être en polystyrène, en polyuréthane et sont extrêmement simples à poser.

Mots-clés :
© 2013 www.isolation-france.fr | mentions légales | Contact